En 2014, l’équipe d’Yves Nicolin décida de redonner vie au kiosque à musique, acquis en 1894 à Lyon par Joanny Augé, alors maire de Roanne, en organisant L’Estivale du Kiosque. L’idée : proposer une programmation « musique et danse » et inviter les associations locales à se produire sur ce lieu d’exception sur
douze rendez-vous pendant la période d’été. Le succès fut immédiat, grâce notamment aux bénévoles. Témoignages de trois roannaises investies depuis le début.

DES ASSOCIATIONS INVESTIES D’ENTRÉE

« Nous nous sommes impliqués dès le départ », explique à raison Marie-Line Bachimont, présidente de Tango Vagabond, association dans laquelle bénévoles et danseurs professionnnels internationaux enseignent le Tango argentin. En 2018, ils ont travaillé en amont pour la préparation d’une Milonga, musique tantôt envoûtante
et tantôt joyeuse. Après avoir installé un ordinateur et une sono, ils ont proposé des démonstrations et initiations. Un parfait combo pour un public ravi qui en redemande.

VALORISER UN LIEU D’EXCEPTION
Même écho positif du côté de Monique Thivoyon de l’association 42 rue du Tango qui ne tarit pas d’éloges sur le kiosque : « Il possède un superbe parquet, idéal pour la pratique de la danse. » Faut-il encore le valoriser. Ce que l’association, investie dans le projet dès la première heure et comme jamais, a su faire en proposant une offre scénique de qualité, avec des danseurs de renommée internationale, dans une ambiance festive et chaleureuse.

LES GENS NE VOULAIENT PAS PARTIR !

Loriane Bachimont qui enseigne les danses latines au sein de son école Influence Latino s’enthousiasme : « L’évènement a attiré beaucoup de monde. » Des passionnés venus de Lyon, SaintÉtienne ou Clermont. « Nous avons débuté à 14h par une initiation aux danses latines », explique-t-elle. Spontanément, beaucoup de spectateurs sont venus se mêler aux danseurs. Au final, ils devaient être 25 couples sur scène, grâce à la belle énergie et au savoir-faire renvoyés par l’école de danse. « Le succès a été énorme. Il faudrait réitérer ce type d’évènement ! », conclut-elle.

La Ville remercie aussi

Le Conservatoire Musique et Danse Roannais Agglomération, Décadanse, Avel Mor, Melting Potes, Shadows Parks, Julie, Benjamin Biesse, Rock’n Swing, Sébastien Goutéraud, Smooth Tiger, Volk You et Sortie d’Secours 42.